Cloud privé et du Cloud public dans le Data Center - Comparatif

Vous souhaitez faire évoluer votre Data Center ou songez à passer au Cloud privé ? Comparez les principales différences, les avantages clés et les cas d’utilisation de chaque type d’environnement cloud pour identifier la bonne approche pour votre entreprise. Pour aller plus loin en matière d’avantages commerciaux, budgétaires et techniques, téléchargez le dossier technique.

Sujets

  • Présentation

    Le Cloud Computing s’est imposé comme LA tendance il y a quelques années. Le Cloud privé a tendance à avoir été mis de côté par rapport au Cloud public, en raison surtout de la popularité des produits proposés par les leaders du secteur comme Google et Amazon. Alors que les services informatiques entamaient une transition vers le Cloud public, ses nombreux avantages ont rapidement été éclipsés par les inquiétudes en matière de disponibilité, de contrôle global et de failles de sécurité. Un environnement Cloud privé réduit, voire élimine, ces préoccupations par le biais d’une infrastructure dédiée et unique.

    Toutefois, identifier le moment idéal pour migrer sur un Cloud privé peut être un défi de taille. Contraintes technologiques du réseau interne, interruptions ponctuelles, continuité des services, coûts associés, perte de données, exigences réglementaires : autant de craintes qui peuvent amener de nombreuses entreprises à retarder leur transition.

    Heureusement, NVIDIA propose un processus fluide et en toute simplicité. Les sections suivantes abordent plus en détail le choix du type d’environnement Cloud adapté, une fois que vous avez identifié le Cloud privé comme l’approche qui convient à votre entreprise. Vous découvrirez également comment NVIDIA peut vous accompagner au cours de ce processus.

  • Cloud privé versus Cloud public

    Aujourd’hui, les entreprises souhaitent disposer d’un réseau informatique à l’échelle du Web, tourné en premier lieu vers une agilité accrue et la réduction des coûts associés. Réévaluer et réorganiser une architecture unique est à la fois indispensable et extrêmement difficile, mais cela est crucial pour s’adapter aux objectifs commerciaux, qu’ils soient nouveaux ou en pleine évolution. La gestion de dizaines, voire de milliers d’applications différentes, chacune écrite par différents acteurs dans divers contextes et différentes langues, requiert une planification et une supervision sans faille. 

    Certaines applications doivent être immédiatement disponibles pour être utilisées par les clients d’une entreprise, les fournisseurs de logiciels en tant que services (SaaS), les sous-traitants ou les partenaires. D’autres sont conçus pour être utilisés exclusivement en interne. En fin de compte, l’entreprise doit déterminer quelle solution de Cloud Computing convient le mieux à chaque application : privée, publique ou hybride.

    CLOUD PUBLIC

    Une solution Cloud publique est hébergée et maintenue par un fournisseur externe, tel que Microsoft Azure ou Amazon AWS. En somme, ce fournisseur « possède » l’infrastructure Cloud et « loue » simplement une partie à ses clients en contrepartie de frais mensuels. Le fait de migrer ses serveurs internes vers un Cloud public comporte de nombreux avantages : évolutivité et fiabilité accrue, capacités d’automatisation de la mise en réseau.

    Un fournisseur de services Cloud géré permet également à l’entreprise d’économiser du temps et de l’argent puisqu’elle n’a plus à gérer l’infrastructure associée, ni les problèmes récurrents d’équilibrage de charge, de serveurs Web ou d’applications, ou de scripts de basculement personnalisés. Pour certaines entreprises, cet aspect est très séduisant. D’autres auront peut-être besoin de plus de contrôle sur leur réseau de Cloud Computing, au moins pour certaines applications plus complexes.

    CLOUD PRIVÉ

    Bien que le Cloud public propose de nombreux avantages, la plupart des entreprises déploient rarement l’intégralité de leurs applications dans un tel environnement. En réalité, pour les acteurs disposant encore d’une infrastructure sur site et qui envisagent de migrer sur le Cloud, la transition vers un Cloud privé est souvent considérée comme un choix beaucoup plus simple sur le plan logistique.

    Les Clouds privés peuvent être configurés pour prendre en charge n’importe quelle application, à l’image de l’architecture déjà présente sur site. Ils sont également le choix privilégié des entreprises dépendantes de certaines applications héritées. En effet, les mauvaises performances sont fréquentes dans le cas d’un déploiement via une solution de Cloud public plus conventionnelle. Les Clouds privés sont également plus attractifs pour les applications mal écrites ou rarement utilisées. Ici, le fait de les réécrire et de les migrer vers un Cloud public est perçu comme une perte de temps et d’argent.

    Les Clouds privés permettent de tester sûrement et facilement de nouvelles applications, peu importe leur niveau de complexité. NVIDIA propose une appliance virtuelle supportée par la communauté : NVIDIA® Cumulus VX. Elle permet aux administrateurs et ingénieurs de prévisualiser et de tester de nouvelles applications et l’infrastructure du Data Center de manière efficace, sûre et sans coût supplémentaire. 

    La conformité réglementaire est souvent un autre obstacle au choix d’un Cloud public. Si votre entreprise utilise par exemple le RAC d’Oracle en combinaison avec une architecture dédiée à la conformité, Amazon Relational Database Service (Amazon RDS) est son équivalent dans le Cloud public. Toutefois, il n’est pas conforme à la loi HIPAA.

    CLOUD HYBRIDE

    Une solution hybride se compose d’une combinaison de Clouds publics et privés, souvent de plusieurs fournisseurs. En répartissant les applications de l’entreprise sur un Cloud hybride, les services informatiques peuvent choisir les environnements qui fournissent les déploiements les plus efficaces possible pour chaque application.

    Cette alternative répandue a un inconvénient. Avec ses différentes plateformes de sécurité, vous devez être expert en gestion informatique pour garantir que tous les aspects de l’entreprise communiquent bien les uns avec les autres en permanence. Toutefois, un Cloud hybride fonctionne bien pour les acteurs offrant des services spécifiquement adaptés aux différents marchés verticaux. Une entreprise peut par exemple utiliser un Cloud public pour interagir avec ses clients tout en stockant les données associées en toute sécurité sur un Cloud privé.

    Téléchargez le livre blanc pour en savoir plus.

    Remplissez le formulaire ci-dessous pour télécharger le dossier analytique "Cloud privé vs Cloud public" afin d’en savoir plus sur la manière de choisir l’environnement qui vous convient.

    Send me the latest enterprise news, announcements, and more from NVIDIA. I can unsubscribe at any time.
  • Conception de réseaux de Cloud privés

    Pour les organisations à la recherche d’une solution de mise en réseau à l’échelle du web à la fois agile, évolutive et rentable, le Cloud privé offre de nombreux avantages attractifs. Un Cloud privé est facilement configurable selon les exigences spécifiques de l’entreprise et les besoins de déploiement de toute application : de nombreux services informatiques renoncent donc intégralement au Cloud public.

    RENTABILITÉ

    L’architecture Cloud privée offre des fonctionnalités de mise en réseau à l’échelle du Web avec une évolutivité et une agilité accrues à un coût total de possession (TCO) nettement inférieur. Sur la base de nos propres recherches, nos clients ont réduit leur TCO jusqu’à 60 % en basant leur infrastructure Cloud privée sur des principes à l’échelle du Web. Dans un autre contexte, dans un environnement Cloud public, votre entreprise ne ferait que « louer » l’espace de stockage, limitant ainsi votre capacité à optimiser les ressources, les processus et leur évolutivité.

    SÉCURITÉ RENFORCÉE

    Puisque les Clouds privés sont une solution à client unique, le matériel, le Data Center et les capacités réseau peuvent être conçus avec les niveaux de sécurité les plus élevés. Il devient impossible pour un tiers d’accéder à votre Data Center. Les serveurs peuvent se trouver dans les limites du réseau de l’entreprise et être gérés en interne. Bien que les Clouds publics apportent un niveau élevé de sécurité, la tranquillité qui va de pair avec une solution privée est sans équivalent.

    AGILITÉ ET CONTINUITÉ INFORMATIQUES À L’ÉCHELLE DU WEB

    Habituellement, les entreprises déploient des solutions Cloud privées au sein du pare-feu de leur intranet, ce qui garantit une efficacité et des performances optimales. Même les meilleures applications s’exécutent rarement aussi bien ou efficacement que lorsqu’elles sont déployées dans un environnement privé. Dans le même temps, qu’adviendrait-il des activités de votre entreprise si le fournisseur de Cloud public gérait cessait ses activités ?

    En optant pour environnement Cloud privé, les entreprises n’ont plus à s’inquiéter d’avoir à migrer l’intégralité de leurs données et applications vers une autre nouvelle solution cloud.

    OPTIMISATION DES RESSOURCES

    Lorsque les entreprises optent pour un fournisseur « verrouillé » comme AWS ou Azure, elles doivent s’assurer que chaque application est liée à une fonctionnalité propriétaire sur le Cloud public, et que chaque individu concerné est formé à ce programme propriétaire. Dans le cadre d’un système d’exploitation Linux complètement ouvert, toute votre pile est cohérente. Vous pouvez tirer parti de vos ressources humaines maîtrisant Linux ou former des opérateurs en ayant la certitude qu’aucune autre certification ne sera requise.

    UN CONTRÔLE ACCRU

    Le matériel d’un cloud privé est situé soit sur site, soit sur une installation de colocation tierce. Les entreprises profitent ainsi d’un contrôle accru sur le stockage de leurs données et la gestion des applications. Le service informatique est en charge de la supervision de l’ensemble du système. Les équipes peuvent intervenir immédiatement lorsque des changements sont nécessaires. Le service informatique peut également suivre attentivement le déploiement des applications tout en utilisant des outils analytiques de pointe pour empêcher les interruptions ou les ralentissements.

    PERSONNALISATION

    Chaque entreprise a sa propre combinaison d’exigences techniques et d’objectifs commerciaux. Ils dépendent de sa taille, du secteur et des services proposés. L’un des plus grands avantages d’une solution Cloud privée est la possibilité d’adapter rapidement l’infrastructure existante aux demandes en évolution constante. Cette solution est également privilégiée par les entreprises dépendantes de certaines applications héritées, mal écrites ou peu utilisées, dont les besoins en bande passante varient ou fluctuent.

    PROBLÈMES DE CONFORMITÉ

    Le Cloud ne propose aucune solution universelle en matière de stockage. Diverses politiques réglementaires, gouvernementales ou locales s’appliquent selon le secteur. De plus, la preuve de conformité est traditionnellement une préoccupation cruciale. Dans certains contextes impliquant des pratiques commerciales internationales et le contrôle des données, le Data Center hébergeant un service de Cloud public doit se trouver dans la juridiction concernée. Voilà pourquoi le Cloud privé s’impose en tant que solution de choix en matière de conformité, indépendamment de sa forme et de son ampleur.

    ÉVOLUTIVITÉ ET ADAPTABILITÉ ILLIMITÉES

    Croyez-le ou non, certaines régions du monde n’ont toujours pas accès au Cloud public. De plus, si une entreprise possède plusieurs bureaux auxiliaires dans différentes régions exploitant différents systèmes d’exploitation, les questions de conformité varieront grandement d’un site à l’autre. Le cas échéant, une solution Cloud privée peut s’imposer comme la seule option viable. NVIDIA propose NVIDIA Cumulus Linux, SONiC et NVIDIA Mellanox Onyx® afin de créer, automatiser et personnaliser votre environnement Cloud privé, tout en dupliquant les principes à l’échelle du Web des plus grands Data Centers au monde.

     

  • Migration du Data Center vers le Cloud privé

    Pour de nombreuses entreprises, la peur du changement empêche ou retarde trop souvent la migration vers un cloud privé. Voici quatre signes révélant que le temps est venu pour votre entreprise.

    1. En matière de responsabilités, il vous faut plus que le numéro de téléphone du fournisseur.

      Vos employés, clients et fournisseurs doivent pouvoir accéder à votre réseau à tout moment et depuis n’importe quel appareil. Ils doivent également pouvoir accéder au Data Center dans un café le dimanche après-midi ou depuis un hôtel à l’autre bout du monde. Si les utilisateurs rencontrent des problèmes pour accéder à vos applications ou services, ou si votre entreprise doit pouvoir commercialiser de nouvelles applications rapidement et efficacement, un environnement Cloud public pourrait être risqué. En effet, dépendez complètement de la disponibilité, des processus et des délais du fournisseur. En plaçant votre environnement Cloud en interne, vous pouvez complètement les processus en fonction des besoins de votre entreprise.

    2. Ces applications héritées semblent s’exécuter de plus en plus lentement.

      Presque toutes les entreprises, quelle que soit leur taille ou le secteur dans lequel elles évoluent, exécutent une (sinon plusieurs) applications héritées. Bien qu’elles soient plus anciennes, elles demeurent un élément clé des opérations quotidiennes.

      Mais tandis que le temps passe, bon nombre d’entre elles rencontrent des problèmes, et notamment de mauvaise performance. Si vous êtes prêt à migrer ces applications héritées dans le Cloud, l’approche privée constitue la meilleure option. Les Clouds privés peuvent être facilement personnalisés pour répondre aux besoins précis de ces systèmes hérités, tandis que les Clouds publics peuvent impliquer d’importantes phases de réécriture du code - ce que vous ne pouvez pas vous permettre.

    3. impossible de partager efficacement les ressources et les informations d’un utilisateur à l’autre.

      NetDevOps est un composant majeur de la mise en réseau à l’échelle du Web. En termes très simples, cette méthodologie exige que les équipes réseau, développement et opérations travaillent en étroite collaboration et en toute transparence pour optimiser l’efficacité de l’entreprise. Ce type de structure organisationnelle permet aux employés de partager facilement les données et les ressources. Avec un réseau Cloud privé, des codes d’accès et d’authentification uniques peuvent toujours être attribués à chaque utilisateur. Il est possible de bloquer des pans entiers du réseau pour certains employés, d’attribuer des privilèges de lecture seule à d’autres et d’en doter d’autres de capacités d’édition sur des fichiers spécifiques, et ce uniquement en cas de besoin. En outre, ces paramètres individuels peuvent être modifiés instantanément par votre personnel informatique disposant du niveau d’autorisation adapté. Si la plupart de ces aspects sont proposés dans un Cloud public, une solution privée vous donne plus de contrôle et de flexibilité en interne. La technologie et les applications sont d’autres considérations majeures. De nombreuses applications performantes sont exécutées sur des serveurs bare-metal. Un environnement ouvert et privé vous permet d’utiliser les bonnes applications pour vos besoins professionnels. Par exemple, les applications de Big Data haute performance peuvent fonctionner sur bare-metal tandis que de simples applications de back-office s’exécutent sur des machines virtuelles (VM).

    4. Pour innover et mettre à l’échelle votre entreprise, vous avez besoin de plus de capacité.

      Un Cloud privé à l’échelle du Web vous donne un contrôle total sur votre Data Center et votre réseau. Si vous avez besoin de processus spécialisés, d’applications personnalisées ou de technologies de pointe, un environnement Cloud public ne fera que vous limiter. Le Cloud public est limité : technologies et applications propriétaires, processus et mises à jour standardisés, équipe de support hors site.

    5. La sécurité et la conformité sont une préoccupation.

      Si vous êtes concerné par la conformité réglementaire (loi SOX ou HIPPA, par exemple), que vous devez détenir physiquement les données et vous assurer qu’elles sont transmises et stockées correctement, alors un Cloud privé est la meilleure option (et peut-être la seule). Vous disposez d’un contrôle total sur les mécanismes de sécurité en place, et toutes les données sont stockées en interne.

      Certaines organisations sont également préoccupées par la souveraineté des données, qui doivent être stockées dans un pays précis pour des raisons juridiques, de sécurité ou de confidentialité. Il s’agit d’une autre excellente raison pour conserver les données en interne. En effet, vous disposez alors d’un contrôle total sur l’ensemble de ces aspects.

      Le Cloud progresse régulièrement et rapidement. Pour les entreprises, cela implique de se tenir informées des dernières tendances. Que vous ayez rapidement adopté l’automatisation des réseaux du Cloud privé ou que vous débutiez tout juste votre parcours, voici une brève liste des tendances techniques et de termes à la mode en matière de mise en réseau, qui méritent aujourd’hui qu’on y prête attention.

    DEVOPS ET NETDEVOPS

    DevOps désigne tout simplement « une combinaison de développement et d’opérations logicielles ». Au lieu d’aborder les deux questions séparément, les professionnels de l’informatique fusionnent désormais ces deux disciplines en un seul concept. Plutôt que d’identifier l’équipe de développement et l’équipe des opérations comme deux groupes distincts responsables de tâches spécifiques, la méthodologie DevOps reconnaît que les deux groupes sont interdépendants.

    L’objectif principal ? Mettre l’accent sur la collaboration, la communication et la cohésion. Lorsque ce concept est appliqué à la mise en réseau, et à l’automatisation des réseaux cloud privés en particulier, ce terme devient NetDevOps. Dans le cadre d’une bonne implémentation, les professionnels de l’informatique s’adaptent plus rapidement aux changements, automatisent les processus de mise en réseau et en modifient le contrôle, et réduisent ou éliminent les freins à l’allocation. NetDevOps représente un véritable changement de culture dans l’entreprise. Les équipes de développement et d’exploitation collaborent plus efficacement et accélèrent la mise sur le marché.

    INFRASTRUCTURE HYPERCONVERGÉE (HCI)

    Dans une architecture informatique traditionnellement convergée, le matériel de stockage est directement connecté aux serveurs physiques. Le stockage Flash est une solution courante pour la mise en cache sur du matériel de stockage avec disque dur et pour l’utilisation des applications haute performance. Grâce à l’infrastructure hyperconvergée, le contrôleur de stockage fonctionne sur chaque nœud du cluster.

    Et tout comme leurs homologues du Cloud public, les solutions privées impliquent une standardisation, une automatisation, une virtualisation, un accès SaaS et une surveillance des ressources de pointe. Les environnements HCI offrent des ressources de stockage et de calcul pré-intégrées qui permettent aux entreprises de se lancer bien plus rapidement. Par exemple, les entreprises qui optent pour Cumulus Linux bénéficient souvent de coûts associés plus faibles et d’un accès convivial aux outils Linux conventionnels permettant d’automatiser et de gérer leur réseau.

    HCI est initialement apparu dans le secteur de la mise en réseau, avec de grands groupes à l’échelle du Web en recherche d’évolutivité économique et modulaire pour le matériel générique. HCI combine des appareils de calcul et de stockage et offre à ses clients une solution simple, évoluant facilement et standardisée.

    Si vous souhaitez découvrir comment un client NVIDIA a exploité l’infrastructure hyperconvergée dans un environnement Cloud privé avec Cumulus Linux, consultez l’étude de cas de Perth Radiology.

    Ressources :

    https://www.hitachivantara.com/en-us/solutions/multicloud-acceleration/hybrid-cloud.html

    http://spearhead.biz/wp-content/uploads/2016/10/top-3-reasons-enterprises-are-moving-to-private-cloud.pdf

Vous souhaitez essayer avant d’acheter ? Essayez NVIDIA Cumulus Linux gratuitement.