CALCUL HAUTE PERFORMANCE

UNE LOI DISRUPTIVE

Le calcul sur GPU a défini une nouvelle loi disruptive pour remplacer la loi de Moore. Cette révolution historique a eu lieu grâce aux incroyables capacités de traitement parallèle des GPU NVIDIA et à un écosystème complet d’architectures système, de logiciels, d’algorithmes et d’applications à hautes performances. Chaque serveur accéléré par GPU remplace plusieurs dizaines de serveurs CPU génériques, en améliorant le rendement et en réduisant les coûts d’exploitation de manière significative.

Une loi disruptive
Accélération des découvertes scientifiques

ACCÉLÉRER LE TAUX DE DÉCOUVERTE SCIENTIFIQUE

Le modèle de programmation NVIDIA® CUDA® est la plateforme de choix pour les développeurs d'applications de calcul haute performance. Plus de 550 applications HPC sont actuellement accélérées par GPU, dont les 15 plus importantes de l’industrie. De la prévision météorologique à la science des matériaux en passant par la génomique et les simulations de soufflerie, le calcul scientifique accéléré par les GPU NVIDIA contribue à faire avancer la recherche avec des découvertes toujours plus nombreuses.

En savoir plus :

> Guides de démarrage rapide pour applications GPU

> Conteneurs d’applications HPC avec NVIDIA GPU Cloud

> Conteneurs de visualisation HPC NGC

LES GPU NVIDIA RÉVOLUTIONNENT LE CALCUL INFORMATIQUE

Le calcul sur GPU est la méthode la plus répandue, la plus accessible et la plus efficace pour améliorer le rendement des applications de calcul haute performance (HPC) et des Data Centers. C’est pourquoi cinq des six finalistes du prix Gordon Bell utilisent des supercalculateurs propulsés par des GPU NVIDIA.

Les GPU NVIDIA équipent les supercalculateurs les plus rapides au monde et certains des systèmes les plus avancés en cours de développement. Aux États-Unis, le Laboratoire national d'Oak Ridge (ORNL) a mis en service Summit, le supercalculateur le plus puissant et le plus intelligent au monde. Summit, qui constitue une plateforme unifiée pour les workflows IA et HPC, est équipé de plus de 27 000 GPU NVIDIA Volta™ à cœurs Tensor pour accélérer les découvertes scientifiques avec une puissance de calcul incomparable (plus de 200 petaFLOPS en double précision pour les applications HPC et 3 exaFLOPS en précision mixte pour la recherche scientifique).

Résolution de mystères génétiques

Du développement de bioénergies durables à une meilleure compréhension des mécanismes de maladie, les équipes du Centre de biosciences du Laboratoire national d'Oak Ridge utilisent le supercalculateur Summit équipé de GPU NVIDIA V100 à cœurs Tensor pour résoudre des problèmes biologiques fondamentaux auparavant insolubles.

Voir la vidéo

Étude des explosions de supernova

Le Groupe de calcul scientifique du Laboratoire national d'Oak Ridge met à profit les performances exceptionnelles et les importantes capacités de mémoire des GPU NVIDIA Volta pour étudier les explosions de supernova et explorer de nouveaux champs du nucléaire.

Voir la vidéo

Accélération de l’innovation scientifique

Des tremblements de terre aux énergies propres en passant par les supernovas, les équipes scientifiques du Département de l'Énergie des Etats-Unis peuvent développer pleinement leurs idées grâce au supercalculateur Summit accéléré par GPU du Laboratoire national d'Oak Ridge.

Voir la vidéo

Cartographie de la structure interne de la Terre

Le Département de géoscience de l’Université de Princeton utilise le supercalculateur Summit, propulsé par des GPU NVIDIA Volta, pour observer et simuler des données sismiques afin de cartographier la structure interne de la Terre sur une échelle globale.

Voir la vidéo

Création d’une source d’énergie illimitée

Le Laboratoire de physique des plasmas de Princeton utilise le supercalculateur Summit du Laboratoire national d'Oak Ridge, accéléré par des GPU NVIDIA, pour simuler et anticiper le comportement du plasma avec un nouveau type de réacteur de fusion.

Voir la vidéo

Vers un modèle de combustion plus efficace

Georgia Tech, l’une des universités les plus réputées au monde en matière d’ingénierie et de recherche scientifique, cherche à atteindre des performances de combustion maximales avec un minimum d’instabilité. La puissance de calcul phénoménale du supercalculateur Summit permet de mettre au point des modèles de flux plus efficaces et prévisibles pour la simulation multi-physiques et multi-échelles.

Voir la vidéo
Powering the World’s Fastest Supercomputers

Powering the World’s Fastest Supercomputers

GPU computing is the most accessible and energy-efficient path forward for HPC and the data center. Today, NVIDIA powers the fastest supercomputers in the U.S. and Europe, as well as some of the most advanced systems under construction.

In the U.S., Oak Ridge National Labs has introduced Summit, the world’s smartest and most powerful supercomputer, with over 200 petaFLOPS for HPC and 3 exaOPS for AI. Summit fuses HPC and AI computing with over 27,000 NVIDIA Volta Tensor Core GPUs to accelerate scientific discovery. And Japan’s AI Bridging Cloud Infrastructure (ABCI) will come online in 2018 as the country’s most powerful supercomputer and a global innovation platform for AI.

RETROUVEZ NVIDIA À LA CONFÉRENCE SUPERCOMPUTING 2018

PLATEFORME UNIFIÉE POUR WORKFLOWS HPC ET IA

À l’intersection du HPC et de l'IA, la science a étendu sa portée et accéléré innovation et découvertes d’une manière encore jamais vue. L’intelligence artificielle permet de résoudre des problèmes auparavant insolubles en modélisant le monde qui nous entoure avec des techniques avancées d'expérimentation et de modélisation. Les workflows IA permettent par ailleurs d’obtenir des résultats en temps réel avec des modèles dont la simulation nécessitait précédemment des jours entiers, voire plusieurs mois.

inside BIGDATA
Téléchargez le dossier
Intersect360 : Applications HPC pour le calcul sur GPU
Téléchargez notre dossier technique
Hyperion Research : dossier technique

HPC & IA - ÉTUDES DE CAS

La combinaison du calcul haute performance et des algorithmes d’IA et de Deep Learning s’apprête à impacter durablement chaque aspect de notre quotidien. Retrouvez ci-dessous quelques exemples concrets :

NCSA gravity group

NCSA Gravity Group

En 2017, le LIGO (Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory) a reçu le prix Nobel de Physique pour ses travaux décisifs dans la détection en temps réel des ondes gravitationnelles à plusieurs millions d’années lumière.

UFL et UNC

UFL ET UNC

L’Université de Floride et l’Université de Caroline du Nord ont développé le moteur neuronal ANAKIN-ME pour exécuter à moindre coût des simulations de mécanique quantique avec davantage de précision et de rapidité.

NASA AMES

NASA Ames

Le contrôle de la santé de notre Terre est d’une importance capitale, c’est pourquoi la NASA a développé DeepSat, un framework de Deep Learning pour la classification et la segmentation d’images satellitaires.

Énergie de fusion ITER

UNIVERSITÉ DE PRINCETON : ÉNERGIE DE FUSION ITER

Les chercheurs de l’Université de Princeton s'appuient sur la puissance des GPU NVIDIA pour anticiper et répondre à tout risque de dysfonctionnement des réacteurs de fusion Tokamak dans le cadre du projet ITER, une expérience internationale visant à démontrer la faisabilité scientifique de la fusion nucléaire comme une  source propre d’énergie renouvelable.

Laboratoire national d’Oak Ridge

Laboratoire national d’Oak Ridge

Les systèmes IA accélérés par les GPU NVIDIA améliorent la cartographie et l’analyse démographique dans le monde entier, en renforçant l’efficacité de la planification, de la livraison de biens ou de services et de l’utilisation des ressources rares.

PROGRAMMABILITÉ SIMPLIFIÉE

Les GPU sont le composant-clé de l’accélération des workflows HPC. Grâce au puissant modèle de programmation CUDA et à une vaste gamme de bibliothèques logicielles et de directives OpenACC, leur programmation est aujourd’hui plus simple que jamais.

ACCÉLÉREZ VOTRE DATA CENTER.

Obtenez plus d’informations sur NVIDIA Tesla® V100, le GPU pour Data Center le plus avancé jamais conçu pour les workflows IA et HPC.